Ne croyez pas votre tire lait !

tire-lait-okAttention au tire-lait : un faux ami qui n’est jamais représentatif de votre lactation et de ce que vous êtes capable de « produire ». Trop de femmes croient à tort que si elle tirent peu, c’est tout simplement parce qu’elles n’ont pas assez de lait…Et pensent donc que leur bébé devrait être complémenté avec du lait artificiel  (ce qui peut malheureusement amorcer un sevrage non désiré).

Beaucoup de femmes arrivent aussi à la maternité avec un tire-lait dans leur valise, pensant que c’est un outil indispensable lorsque l’on souhaite allaiter…Or sauf en cas de séparation forcée avec bébé (en cas de prématurité par exemple) et si l’on souhaite qu’il s’alimente avec du lait maternel, une maman n’a absolument pas besoin de tirer son lait. Contrairement à ce que l’on peut entendre parfois en maternité, la meilleure façon de lancer un allaitement est de permettre à bébé de téter le plus souvent possible, pas de tirer son lait et de le donner en plus au biberon. On conseille d’ailleurs de ne pas commencer à tirer avant un mois, une fois que la lactation est bien mise en place. Tirer son lait n’est utile que si l’on prévoit de s’absenter et que l’on souhaite que bébé puisse se nourrir de lait maternel en notre absence.

Mais revenons-en à son côté « faux ami » : beaucoup de femmes en plein doute concernant leur capacité à produire du lait choisissent d’évaluer leur « production » avec un tire lait, pensant qu’elles connaîtront grâce à lui la quantité bue par bébé lors d’une tété. Or  il faut savoir que de nombreuses femmes ne tirent que très peu  lors de leurs premiers essais…C’est tout à fait normal et ne signifie pas que la quantité qu’elles ont tirée correspond à celle que boit bébé lorsqu’il tète au sein, et donc qu’elles manquent de lait. Dans la plupart des cas, c’est tout simplement du au fait qu’une machine n’est pas un bébé, et que le reflexe d’éjection peut parfois être difficilement déclenché « artificiellement » (et encore plus lorsqu’on est un peu stressée où sous pression à l’idée de ne pas parvenir à tirer assez…)
La plupart du temps, plus on persévère en multipliant les tirages (jamais la durée d’un tirage surtout), plus la quantité tirée augmente.

Mais la quantité de lait tiré dépend également de la capacité de stockage de lait de chaque femme : nous ne sommes pas toutes égales sur ce plan là non plus. Comme le précise Véronique Darmangeat, consultante en lactation sur son blog dédié à l’allaitement et la reprise du travail à tire d’ailes : « En terme de chiffre, il peut être tout à fait normal de ne pas tirer plus de 30 ml si votre bébé est avec vous et tète régulièrement, comme il est possible de tirer 200 à 250 ml si l’on a une grosse capacité de stockage de lait ou /et que l’on n’est pas avec son bébé.
Cela dépend de la fréquence des tétées de votre bébé, de votre capacité de stockage (à laquelle vous ne pouvez rien) et aussi du temps entre deux tirages (dans la limite de votre capacité de stockage). »

Il arrive ainsi que des femmes qui  allaitent plusieurs mois, ne réussissent jamais à tirer plus de 60 ml. Il arrive aussi qu’un beau jour il soit tout à coup plus difficile de tirer son lait et que les quantités obtenues diminues…C’est simplement l’une des conséquences possibles de l’évolution de la lactation dans le temps.

Ce qui est donc très important à savoir, c’est que la quantité de lait tirée ne donne  jamais une idée de la lactation d’une femme et donc de la quantité de lait que bébé reçoit. Surtout lorsque l’on sait qu’il est possible d’inhiber soi-même son réflexe d’éjection et tirer très peu en raison de cela (tirer son lait est parfois source de stress et le stress n’est pas compatible avec le tire lait ;).
Si c’est votre cas, vous pouvez consulter cet article , toujours de Véronique Darmangeat, qui donne de bonnes pistes pour tenter de remédier au problème.

Enfin attention : tous les tire-lait ne se valent pas et souvent, ceux que l’on nous propose en pharmacie ne sont pas du tout adaptés. Certaines marques étant  même à proscrire si l’on veut parvenir à tirer de grosses quantités, sans douleurs et sans abîmer la poitrine. Plusieurs conviennent, mais si l’on se fie aux avis d’une très grosse majorité de femmes, c’est le double pompage Symphony de Medela qui serait la « Rolls Royce » du tirage  (en toute objectivité et sans part dans la société Medela ;).

Publicités

3 réponses à “Ne croyez pas votre tire lait !

  1. Tout à fait ! Un souci actuel est qu’on veut tellement tout contrôler qu’on oublie le principal : faire confiance a notre bébé, l’observer, l’écouter… Plutôt que de savoir combien de mL il boit, voir s’il va bien ! C’est rassurant de mesurer mais ça ne fait pas tout.😉

    J'aime

  2. La plupart des femmes réussissent à tirer de bonnes quantités au tire lait et certaines parviennent à tire allaiter aussi longtemps qu’elles le souhaitent 🙂 Si l’on préfère tire allaiter, le mieux est de chercher le tire lait qui nous conviendra le mieux (ils ne sont vraiment pas tous de même qualité), un double pompage électrique de préférence. Et puis au départ, il faut s’accrocher si l’on ne tire pas beaucoup…Avec une bonne stimulation, la lactation s’adapte. c’est comme le sportif qui s’entraîne à toujours dépasser ses limites. A force d’entraînement, les performances sont meilleures 😉 Et surtout ne pas oublier qu’à la naissance, bébé ne boit que de toutes petites « portions » à chaque fois donc ne pas se mettre la pression sur la quantité. Mais tirer souvent par contre. Et enfin, ne pas hésitez à rejoindre un groupe d’entraide (virtuel ou réel c’est encore mieux) pour échanger avec des mamans qui ont vécu la même situation.
    Et bien sûr, ne pas hésitez à contacter des animatrice bénévoles formées de LLL, solidarilait… qui pourront vous aider en direct à la moindre difficulté 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s